Parier sur les favoris ou les tocards?

courses hippiques
Tocard ou favori?

Choisir une stratégie de paris sur le long terme n’est jamais évident pour un joueur, avec 2 écoles complètement opposées et des résultats forcément différents.

Le choix des gains récurrents

Quand la priorité est de passer régulièrement à la caisse, ce sont les favoris qui seront prioritaires, leur présence à l’arrivée est plus logique et récurrente. Par contre, le revers de la médaille est un faible niveau de gains, quelque soit le type de pari. La majorité des parieurs mettent les favoris sur leurs tickets donc la proportion de paris gagnants est très élevée. La discipline reine est le trot attelé où les arrivées sans favoris sont très rares, en plat et en obstacles, c’est souvent un mix de favoris, outsiders et tocards ce qui rend la tâche des joueurs plus compliquée.

Le meilleur moyen d’être bénéficiaire pour cette stratégie est de privilégier les paris ordre, comme le couplé ordre et le tiercé où il peut suffire de trouver le gagnant pour toucher le rapport ordre. Le couplé gagnant est aussi une bonne alternative et il n’est pas nécessaire de prendre beaucoup de risques en trot attelé.

Il existe un obstacle de taille qui peut vous empêcher de toucher des gains régulièrement même en jouant les favoris, c’est l’écart. Le 1er favori peut rester sans victoire pendant plus de 20 courses de Quinté! Attention aux stratégies, même avec les favoris vous pouvez perdre beaucoup d’argent, et vous aurez du mal à vous rattraper.

Des gros rapports ou rien

C’est le risque qui paie, voilà la philosophie des joueurs de tocards. Il faut être patient et disposer d’un capital important, car ils ne sont pas dans la majorité des arrivées. La discipline qui offre les meilleurs rapports est le trot attelé, les favoris étant présents sur la majorité des tickets, lors d’une arrivée surprise, il ne reste que très peu de mises gagnantes. En plat et en obstacles, il est rare qu’il n’y est pas un ou deux tocards à l’arrivée et les parieurs prennent plus de risques dans leurs paris.

L’avantage de cette stratégie est qu’un gros rapport permet de financer les prochains paris. La notion d’écart est encore plus élastique donc plus dangereuse, il faut avoir les nerfs solides! Il s’agit d’un pari contre la logique sportive c’est à dire que les moins bons ou les moins en forme obtiennent des résultats. Mais en cas de gains dans l’ordre, c’est jackpot garanti.

 

C’est l’état d’esprit du joueur qui va l’orienter vers une de ces deux stratégies qui n’ont pas le même niveau de risque.

Je pourrai vous donner davantage de conseils et d’informations dans ma newsletter gratuite, vous pouvez vous inscrire ici

 

 

Cyrus

 

 

 

Publicités